Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

11 octobre 2008

Plongée dans l'Amérique de la haine

On le sait, une bonne moitié des républicains approuvent toujours largement la politique du président Bush. Et au moins 40% des électeurs disent soutenir le ticket McCain-Palin. On peut se demander qui sont vraiment ces gens. Et même d'ici, c'est difficile à imaginer quand on vit dans une grande ville où 80% des gens votent démocrate.

Image_5Un élément de réponse ici. Dans le reportage vidéo ci-dessous, une plongée effrayante parmi les supporters de John McCain filmés à l'un de ses meetings. Ici, ces pancartes comparant intelligemment les noms 'Obama' et 'Osama'. Là, ce type qui déclare le plus naturellement du monde: "Je pense que Obama est une cellule terroriste à lui tout seul". Ou ces jeunes (ces jeunes!) à qui l'on demande s'ils pensent que Obama est un terroriste: "Je pense que c'est possible". Ou encore "Ben, réfléchissez... pensez à son nom!"

Image_2Ou cette petite dame qui dit sans broncher qu'on en sait plus sur Sarah Palin que sur Obama, parce que Palin "a fait beaucoup plus d'interviews" que lui??

Sans parler de la blonde surexcitée qui vocifère des âneries devant la caméra, dégoulinant de haine et de bêtise.

Regardez la vidéo ici, c'est édifiant. Et affligeant.

Ou bien encore un autre exemple: les insultes fusent lors d'un autre meeting de McCain en Pennsylvanie: "porcs socialistes!", "Obama est un terroriste, est un musulman", "socialistes européens!" Lorsqu'un partisan de Obama soulève le fait que Sarah Palin, en tant que maire, faisait payer aux femmes victimes de viol le kit médical destiné à traquer le coupable: "mon amie ne devrait pas avoir à payer pour cela", la réponse est simple: "elle devrait mourir!"  La vidéo ici. Ayez l'estomac bien accroché, ça donne la nausée...

Ah, j'allais oublier: "Vous tuez les bébés!", "des millions de bébés tués par l'avortement!"  L'avortement: le mot est lancé... Car pour beaucoup de ces gens, le moteur de leur attachement au parti républicain est la garantie de la préservation des "valeurs morales". Pour eux, les problèmes politiques les plus importants du pays se résument aux trois G (soit God - Guns - Gays), avec une bonne dose d'avortement bien entendu.

La dose de haine présente aux meetings de John McCain a été notée par les médias, avec des articles décrivant les scènes rencontrées lors de ces rassemblements, dans le Washington Post, le New York Times ou Politico.

craigslisthatePlus grave, certains craignent pour l'intégrité physique du candidat démocrate. Voir ce texte qui a figuré sur le site de petites annonces en ligne Craigslist, discutant de l'arme idéale pour abattre Obama...

(cliquer sur l'image pour agrandir)

Considérons le dernier spot de campagne du sénateur du Kentucky Mitch McConnell, actuellement menacé dans sa campagne de réélection. Voici le spot. En résumé: Mitch McConnell va vous protéger contre ces étrangers illégaux, particulièrement les basanés. Il va vous protéger des félons, particulièrement les Noirs. Il va arrêter les gens qui osent traiter des généraux de traîtres. Il va vous protéger des hippies... Bien sûr, le spot n'est pas ouvertement raciste, mais utilise abondamment tous les clichés du genre. Le message, au fond, n'est pas si subtil: Mitch McConnell va vous protéger de ces gens qui sont différents. D'ailleurs, cela n'échappe à personne, et on constate que les non-Blancs et les non-chrétiens votent en général pour les démocrates 3 fois plus que pour les républicains.

Finalement, ces messages de haine se sont répandus à d'autres campagnes électorales (comme pour la course au sénat en Géorgie), et McCain a longtemps laissé faire sans réagir lorsque, demandant "qui est vraiment Obama?", ses supporters répondent "un terroriste!" Beaucoup ont critiqué cette nonchalance malsaine et décrit la campagne de McCain comme une "honte nationale".  Des supporters ont crié "Tuez-le!" lors de meetings de Palin sans qu'elle réagisse non plus.
threatenobamaUn type a été arrêté en Louisiane pour avoir menacé de tuer des fonctionnaires en charge des inscriptions aux élections. Il semble que son inscription ait été retardée et a dit vouloir revenir à leur bureau avec un fusil s'ils ne se dépêchaient pas, car il fallait "empêcher le nègre d'être élu".
Voyez plutôt sa belle tête de vainqueur ci-contre. Ca fait rêver, non?

Maintenant que McCain et Palin ont si bien su jouer de la relation entre Obama et Ayers, entretenir le doute sur le fait qu'il soit musulman (et donc dangereux, bien sûr) et que la sauce a si bien pris dans la base républicaine, beaucoup réalisent le danger d'une telle campagne. Si bien que McCain a enfin songé à calmer ses supporters. Voyez cette vidéo surréaliste, où une dame dit à McCain: "Je n'ai pas confiance en Obama: c'est un Arabe!" - et McCain réplique "Non Madame, c'est quelqu'un de correct, avec qui je ne suis simplement pas d'accord", ou encore "Vous n'avez pas à avoir peur de Barack Obama en tant que président"...
La totalité de la séquence est encore plus dramatique parce que McCain se fait siffler à son propre meeting à chaque fois qu'il défend Obama...

Allez, plus que 24 jours à tenir.

 

Posté par Pat Philly à 00:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Ces gens-la me font tres peur et je les crois vraiment capables de TOUT, malheureusement...
    PS : Eh bah, j'ai rate Obama, ce week-end, alors !

    Bisous !

    Posté par Stephanie, 13 octobre 2008 à 12:02

Poster un commentaire