Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

12 novembre 2008

Amérique rouge, Amérique bleue...

Plus d'une semaine après l'élection présidentielle, les résultats ne sont toujours pas définitifs, et les votes continuent à être comptés et recomptés... En Alaska par exemple, 30% des bulletins n'ont pas encore été dépouillés...

Quoi qu'il en soit, les vainqueurs dans chaque état sont maintenant connus à l'exception du Missouri, où McCain mène par moins de 5'000 voix sur un total de près de 3 millions. Et il semble bien que ce que j'annonçais il y a quelques jours va se produire: Obama va très probablement remporter un grand électeur du Nebraska, le seul état (avec le Maine) où le gagnant de l'état ne remporte pas forcément tous ses grands électeurs.

En supposant pour l'instant que le Missouri restera à McCain et que Obama va bel et bien gagner un point dans le Nebraska, voici à quoi ressemble la carte finale de l'élection. (en bleu, les états gagnés par Obama, en rouge ceux gagnés par McCain - le Nebraska est en violet pour signifier que McCain y remportera 4 grands électeurs et Obama 1).

New_Picture__56_
Score électoral:

Obama:    365
McCain:   173


Vote populaire:

Obama: 52.7%
McCain:   46.0%



Pourtant, en regardant cette carte, on a l'impression que c'est McCain qui a gagné, puisqu'il y a plus de rouge que de bleu. En fait, c'est l'inverse: Obama a gagné l'élection largement en remportant 365 grands électeurs sur 538 (soit plus des 2/3). Ceci vient du fait que la carte ne tient pas compte de la population de chaque état: en fait, les états rouges sont en général moins densément peuplés que les états bleus. Les états gagnés par Obama ont l'air petits par la taille, mais ils représentent un grand nombre d'électeurs: c'est ce qui compte dans une élection.

On peut corriger ceci en utilisant une carte où les états sont déformés de sorte que leur taille soit proportionnelle à leur poids électoral réel. C'est-à-dire que les états sont représentés avec une taille non liée à leur superficie mais en fonction du nombre de grands électeurs. Comme les grands électeurs sont attribués en fonction de la population, les états plus peuplés apparaissent plus gros que les états moins peuplés, indépendamment de leur surface réelle. Sur une telle carte, par exemple, l'état du Rhode Island, avec 4 grands électeurs, apparaîtrait plus gros que le Wyoming (3 grands électeurs), bien que le Wyoming ait une superficie 60 fois plus grande que le Rhode Island. Voici les résultats sur une telle carte:

stateelecredblue512

On le voit, les états ont été déformés: le nord-est très densément peuplé a enflé, alors que les états rouges du centre peu peuplés ont beaucoup rétréci. Sur cette carte-là, les zones bleues et rouges sont maintenant proportionnelles aux véritables scores obtenus par les candidats (365-173). Ainsi, cette carte montre immédiatement qui a gagné quel état, mais également qui a remporté l'élection au total - ce qui n'est pas forcément évident d'après la carte traditionnelle non déformée.

On peut aussi voir les résultats comté par comté. Voici la carte (de nouveau, en rouge les comtés gagnés par McCain, en bleu les comtés gagnés par Obama):

countymapredbluer512

Que de rouge! De nouveau, c'est le signe que Obama est populaire dans les régions plutôt densément peuplées (la côte ouest, le nord-est, ainsi qu'une grande partie autour de Chicago. Voyez également la bande bleue qui traverse tout le sud-est du pays: ceci correspond précisément à la région qui compte la plus grande population afro-américaine des Etats-Unis.

On peut donc déformer à nouveau la carte, en faisant en sorte que chaque comté soit représenté avec une taille proportionnelle à sa population. Dans ce cas, les effets observés ci-dessus au niveau des états sont encore plus prononcés:

countycartredblue512

Mais en fait, cette représentation suppose que tous les électeurs d'un comté bleu ont voté pour Obama et toutes les personnes d'un comté rouge ont voté McCain. La situation est un peu plus nuancée: il y a tout de même quelques républicains à New York et il y a bien quelques démocrates dans les plaines de l'Oklahoma... Pour voir à quel point un comté a voté pour tel ou tel candidat, on peut utiliser différentes teintes plus ou moins rouges ou bleues pour notre carte.

Voilà ce que ça donne (un comté ayant voté à 70% ou plus pour McCain est rouge, un comté ayant voté à 70% ou plus pour Obama est bleu, et les autres - en fait, la grande majorité - adoptent différents tons intermédiaires):

countymapnonlinr1024

Et en version déformée par rapport à la population:

countycartnonlin1024


Posté par Pat Philly à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire