Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

02 septembre 2008

Les aventures de Sarah Palin, ça n'arrête plus...

Il n'est pas évident de suivre toutes les histoires négatives qui sont sorties dernièrement au sujet de Sarah Palin parce qu'il y en a de nouvelles presques toutes les heures. Essayons de faire un résumé de la situation:

L'hypocrisie du manque d'expérience
McCain a passé tout son été à attaquer Obama sur son manque d'expérience et a ensuite choisi une colistière bien moins expérimentée que lui. En fait, elle a pris ses fonctions de gouverneur de l'Alaska le 4 décembre 2006. Remarquons que McCain a annoncé la création de son comité pour sa course à la Maison Blanche le 13 novembre 2006: en fait McCain a mené sa campagne présidentielle pendant plus de te
mps que Palin n'a été gouverneur. Rappelons qu'il s'agit de l'Alaska, qui bien que très grand (le territoire recouvre l'équivalent de l'Espagne, la France et l'Allemagne réunies), wasillaest un des états les moins peuplés des Etats-Unis: la population de l'Alaska est à peine plus que celle du canton de Vaud (ou encore la population du département de la Haute-Savoie).
Certes avant cela, elle occupait la mairie du village de Wasilla, tout de même 5'000 habitants quand elle a pris ses fonctions. Et ce n'est pas rien: voyez plutôt la mairie...
Et en ce qui concerne l'expérience internationale, elle en a aussi: comme le dit Cindy McCain: après tout, l'Alaska est "tout proche de la Russie"...

Enquête pour abus de pouvoir
Elle fait actuellement face à une affaire d'éthique (elle a viré le chef de la police qui refusait de virer son beau-frère gênant), et on apprend qu'elle vient même d'engager un avocat pour faire face à l'enquête. Elle est probablement coupable, étant donné qu'elle avait agi exactement de la même manière lorsqu'elle était maire, où elle semble avoir fait le ménage autour d'elle en se débarrassant de ceux qui auraient des opinions divergentes. A commencer par le chef de la police, ainsi que la bibliothécaire. Celle-ci avait refusé de supprimer certains livres qui ne plaisaient pas à Sarah Palin et qu'elle lui demandait d'enlever... Les habitants ayant pris la défense de leur bibliothécaire, celle-ci a pu rester.

Valeurs morales
Alors qu'elle est une farouche opposante des programmes d'éducation sexuelle à l'école et prône l'abstinence avant le mariage, il s'avère que sa fille de 17 ans est enceinte. Non seulement Sarah Palin a exposé sa fille au regard désapprobateur de l'Amérique conservatrice qui ne jure que par les valeurs "morales", mais il n'est même pas clair qu'elle ait mentionné cette grossesse à la campagne McCain avant sa sélection. (Ah oui, au fait, elle s'oppose au contrôle des naissances même pour les couples mariés).

Positions ultra-conservatrices
On a mentionné dans le billet précédent quelques-unes des positions de Sarah Palin. En fait, il s'avère même qu'elle soutient le politicien Pat Buchanan, qui était candidat à la présidentielle dans les années 80 et 90, dans un parti différent attaquant les républicains par la droite (Il a proposé le retrait des Etats-Unis de l'ONU et d'expulser l'ONU de New York, d'abolir le département de l'Education, celui de l'Energie, et du Logement et plein d'autres choses sympathiques, sans compter ses idées abominables sur la foi, le féminisme, les armes, ou le SIDA.).

Sécessioniste?
Il semblerait également qu'elle a été proche de l'Alaskan Independent Party, dont l'un des buts est d'obtenir un vote pour la sécession de l'Alaska des Etats-Unis. Voilà qui pourrait bien faire désordre dans la course à la Maison Blanche. Elle semble ne plus être proche du parti depuis de longues années, mais son mari a apparemment été membre jusqu'à assez dernièrement.
Plus grave, le fondateur de ce parti a déclaré en 1991 sa "haine pour le gouvernement américain" et maudit le drapeau américain ("damn flag"). Plus précisément, "les feux de l'enfer ne sont que des glaciers gelés par rapport à ma haine du gouvernement américain". Voilà qui n'est pas très joli joli pour la candidate à la vice-présidence dans le parti qui se veut le plus patriotique et a critiqué Obama pour ne pas toujours arborer le drapeau américain sur son veston...

Absence de contact antérieur avec McCain
Il s'avère qu'elle n'avait rencontré McCain qu'une seule fois (en février 2008) avant de faire son choix. Ce n'est que jeudi dernier, la veille de sa sélection qu'elle aurait à nouveau rencontré McCain pour une petite discussion de 15 minutes, où McCain dit avoir "vu dans son âme" qu'elle était la bonne personne.

Un choix désespéré de dernière minute?
Bref, toutes ces histoires sont bien gênantes, et il semble de plus en plus évident qu'il s'agit d'un choix de dernière minute et que pratiquement aucune vérification n'a été faite à l'avance par la campagne au sujet des affaires et de la situation de Sarah Palin. Le New York Times a publié un article décrivant l'absence de vérification: une équipe n'aurait été envoyée en Alaska que jeudi dernier pour enquêter sur Sarah Palin, soit la veille de l'annonce! Il semble que McCain comptait sélectionner son ami Joe Lieberman, ancien démocrate (afin de flatter les indépendants), mais les rumeurs de ce choix avait suscité des levées de bouclier puisque Lieberman est favorable à l'avortement...
Bien sûr, la campagne prétend que toutes ces choses étaient bien connues avant et que McCain a fait son choix en toute connaissance de cause.

Toujours est-il que lorsque débute la convention républicaine, les médias ne parlent que de la décision "hâtive" et peu raisonnable de McCain. Voyez l'introduction de la chaîne CBS, qui passe 6 minutes à résumer toutes les casseroles de la candidate. Alors que le premier jour de la convention, hier, a été largement suspendu pour ne pas faire mauvaise impression lorsque l'ouragan Gustav s'abattait sur la Nouvelle-Orléans, ce n'est sans doute pas ce type de distraction que souhaitait la campagne McCain pour son deuxième jour de convention...

Posté par Pat Philly à 23:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    J'avoue que je ne comprends pas le choix de McCain... On dirait de l'auto-sabotage...
    Bisous !

    Posté par Stephanie, 05 septembre 2008 à 17:06

Poster un commentaire