Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

03 novembre 2008

Sur les 'votations' en Californie...

La Suisse n'est de loin pas le seul endroit où les électeurs doivent se prononcer plusieurs fois par année pour des votations à propos d'initiatives et autres objets. La pratique est en tout cas assez répandue aux Etats-Unis, où une vingtaine d'états votent de temps à autre sur diverses propositions ou amendements. La Californie a recours à ce genre de consultations relativement souvent: le 4 novembre, ce sera la troisième fois de l'année 2008 que les électeurs devront se prononcer sur une série de propositions. Et ils ont de quoi s'occuper: pas moins de 12 propositions sont soumises au vote des Californiens.

Ainsi, la proposition 1 accorderait par exemple un financement de 10 milliards de dollars pour la construction d'un train à grande vitesse entre Los Angeles et San Francisco.

La très controversée proposition 4 (Abortion waiting period and parental notification initiative) interdirait l'avortement des mineures jusqu'à 48 heures après que le médecin a averti ses parents. Les partisans de l'initiative font valoir que la santé de la mineure peut être mise en danger si des complications médicales se produisent alors que l'avortement a été mené dans l'accord parental. En outre, ils disent que si la grossesse est due à une agression sexuelle, le violeur peut ne pas être poursuivi si la clinique ne rapporte pas le crime. Les opposants font valoir que cette proposition pourrait forcer ces adolescentes à retarder les soins médicaux, que certaines ne peuvent pas parler à leurs parents de peur d'être mise à la rue ou battue. En outre, il est peu probable qu'une adolescente choisisse l'abstinence de peur que ses parents découvrent qu'elle soit enceinte...
Les sondages sont extrêmement serrés et la bataille fait rage entre partisans de l'intiative (associations anti-avortement, groupes catholiques) et opposants (médecins, éducateurs, etc.)

Mais c'est sans aucun doute la proposition 8 qui déchaîne le plus les passions et est l'objet d'une campagne extrêmement disputée et onéreuse. Le bus de la proposition est de modifier la constitution de l'état afin d'éliminer le droit de se marier aux couples de même sexe.
prop8yesprop8noPetit rappel: en mai dernier, la cour suprême de Californie a mis fin à l'interdiction du mariage homosexuel, et le gouverneur Arnold Schwarzenegger a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de mettre son veto à cette décision. Dès lors, des mariages ont pu être organisés depuis le mois de juin. L'initiative cherche donc à revenir en arrière: les partisans avaient voulu la nommer "initiative pour la protection du mariage" (c'est-à-dire traditionnel), mais les opposants ont eu gain de cause en imposant la dénomination "élimination du droit des couples de même sexe de se marier" qui pourrait leur être plus favorable.
Le débat fait rage, et les deux camps ont levé au total plus de 60 millions de dollars pour faire passer leur message.

Parmi les partisans de l'initiative: John McCain ("la décision de la Cour va à l'encontre de la volonté populaire"), les organisations religieuses (église catholique, mouvement évangélique, et surtout les Mormons qui ont contribué énormément pour faire passer le projet) et les associations de "défense de la famille". Voici quelques spots publicitaires utilisés pour faire passer leur message: par ici, par ici et par là.

Dans le camp des opposants: Barack Obama, Arnold Schwarzenegger, Nancy Pelosi, les deux sénatrices démocrates de l'état et tout le gratin démocrate local. Egalement, tous les 10 plus grands journaux de l'état s'opposent à la proposition 8. Plusieurs grandes entreprises ont également officiellement déclaré leur opposition: Google s'y oppose parce que "c'est une question d'égalité", de même que Apple qui présente la situation comme "un problème de droits civils" fondamental et même fait don de 100'000$ à la campagne pour le Non. Tous les évêques de l'église épiscopale s'y opposent ainsi qu'une mutilitude d'organisations. Et bien évidemment, le tout Hollywood s'est impliqué dans la bataille: Steven Spielberg a fait don de 100'000$ pour le non, Brad Pitt a donné 100'000$ également, ainsi que de nombreuses autres célébrités. Pour faire passer leur message, les opposants ont souvent choisi un ton plutôt humoristique et léger: exemples par ici, par ici, par ici, par ici, par ici et par là.

Voilà qui pourrait être un des scrutins les plus serrés de demain: alors que les premiers sondages donnaient à penser que l'initiative serait aisément balayée, les dernières enquêtes donnent des résultats beaucoup plus serrés. Beaucoup pensent également que les personnes sondées ne disent pas forcément la vérité: tous les ingrédients sont réunis pour que les résultats de Californie soient très suivis, même si Obama va remporter l'état très largement.

Posté par Pat Philly à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    bravo

    JE voulais jsute te feliciter pour ton blog! C'est dommage que je sois tombé dessus la veille des elections. Mais bravo pour ton job!

    ilias Benjelloun,

    Posté par ilias, 03 novembre 2008 à 17:36

Poster un commentaire