Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

31 octobre 2008

L'info-publicité de Obama: coup de grâce pour McCain?

Faisons le point à 4 jours de l'élection.
Souvenez-vous, les sondages nationaux semblaient indiquer un resserrement. Eh bien, cela n'aura pas duré... L'avance de Obama est stable.

New_Picture__49_

Difficile de dire si ceci est dû au spot télévisé spécial de 30 minutes diffusé par Obama mercredi. En tout cas, pas moins de 34 millions de téléspectateurs ont regardé le message de Obama. A titre de comparaison, c'est un meilleur score d'audience que la finale des World Series de baseball qui se tenait juste après, et c'est également un meilleur score que la dernière finale de American Idol. Et un sondage indique que parmi ceux qui ont vu le spot, 54% disent que cela les rend plus susceptibles de voter pour Obama, 20% disent que ça n'aura pas d'impact, et 24% disent que ça leur donne moins envie de voter Obama. En outre, 21% de l'électorat républicain et 36% des indépendants disent que l'annonce a augmenté les chances qu'ils votent pour Obama.

Et voici le tableau des états. Désormais, le New Hampshire, le Minnesota et le Wisconsin ne figurent même plus dans le tableau puisque les trois sources que j'utilise donnent une avance de plus de 10 points à Obama. Le seul état de John Kerry qui figure encore dans le tableau est la Pennsylvanie, mais là aussi, il paraît peu probable que McCain puisse créer la surprise. En fait, les seuls états un peu serrés sont TOUS des états "rouges", gagnés par Bush en 2004.

New_Picture__50_


Essayons de réfléchir comment McCain pourrait encore gagner la présidentielle. Autrement dit, comment peut-il éviter que Obama atteigne le score magique de 270? Les 238 grands électeurs compris dans les états de "Base Obama" sont totalement acquis. Je me vois forcé d'ajouter le Nouveau-Mexique, où l'avance de Obama est importante est où les sondages auprès des électeurs ayant déjà voté lui donnent une avance encore plus impressionnante. Ainsi que le Colorado, où les sondages sont très favorables au candidat démocrate et où une très large proportion des électeurs ont déjà voté! Cela donne donc 238+5+9, soit 252 grands électeurs à Obama. Ainsi, si l'on admet cela, McCain est obligé de gagner en Pennsylvanie pour rester en course (car sinon, ses 21 grands électeurs donnent à Obama la victoire avec un total de 273).

Mais voilà, même en imaginant que le tout Philadelphie, pas encore remis de la victoire de leur équipe aux Séries Mondiales de baseball, n'aille pas voter en masse mardi et que McCain parvienne à réaliser l'exploit de remporter la Pennsylvanie, cela ne lui suffit pas. Parce que Obama a encore plusieurs façons d'atteindre 270. En effet, s'il gagne encore la Virginie et le Nevada, cela lui donnerait tout juste 270 grands électeurs...

Autrement dit, McCain doit non seulement gagner en Pennsylvanie, mais également balayer TOUS les états serrés comme l'Ohio, la Floride, etc. En fait, il est intéressant de constater que Obama peut se payer le luxe de perdre les trois grands états que sont Floride, Ohio et Pennsylvanie et tout de même être élu président. Une belle manière de venger Al Gore et John Kerry (tous deux ayant dû batailler ferme pour gagner en Pennsylvanie et le premier perdant de justesse la Floride, le second perdant de justesse l'Ohio...).

Posté par Pat Philly à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire