Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

24 octobre 2008

"Au secours! Je suis coincé dans les embouteillages..."

Image_3Devinette: la photo ci-contre est celle du frère d'un des deux candidats à la présidentielle, lequel à votre avis?

Comme si McCain n'avait pas déjà assez à gérer avec les histoires de la garde-robe de sa colistière de choc, voilà que l'on parle de son frère, Joe McCain. Celui-ci a semble-t-il appelé le numéro des urgences 911 pour se plaindre qu'il était bloqué dans les bouchons!

Opérateur: "911, veuillez décrire votre urgence."
Joe McCain: "Ce n'est pas une urgence, mais est-ce que vous savez pourquoi à ce foutu pont-levis, d'un côté le trafic est bloqué depuis 15 minutes, et pourtant le trafic circule dans l'autre sens?"
Opérateur: "Monsieur, êtes-vous en train d'appeler le 911 pour vous plaindre du trafic?"
Joe McCain: "Fuck you." (et il raccroche)

Après cela, l'opérateur du 911 a rappelé son interlocuteur, et a eu droit au message de son répondeur: "Bonjour, c'est Joe McCain. Je ne peux pas répondre à cet appel maintenant parce que je suis impliqué dans un important projet politique familial. J'espère que le 4 novembre, nous aurons élu John." Après quoi l'opérateur laisse un message lui signifiant qu'il n'est pas légal d'utiliser la ligne du service des urgences pour ce genre de requêtes.

Et ce n'est pas fini. Du coup, McCain s'est permis de rappeler le numéro pour protester. L'opérateur lui répond: "Vous avez appelé le 911 à cause de ça? Le 911 doit être utilisé uniquement pour les urgences, pas lorsque vous êtes coincé dans les bouchons."

Presque incroyable tellement c'est aberrant? On peut se demander si cette histoire est vraie, mais à ce stade, plus grand chose ne peut nous étonner. Joe McCain s'est d'ailleurs déjà illustré dernièrement lorsqu'il a qualifié le nord de l'état de Virginie (région très démocrate, proches des faubourgs de Washington) de "zone communiste". C'est précisément là qu'il était coincé dans les embouteillages. On peut comprendre qu'il ait été stressé d'être bloqué dans une zone du pays aussi hostile...

Authentique ou pas, l'histoire a en tout cas été reprise par la plupart des médias. Un petit clip vidéo amusant ici avec l'enregistrement de l'appel.

Posté par Pat Philly à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire