Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

20 octobre 2008

150 millions!

Avec le soutien de Colin Powell, ce week-end a également vu l'annonce d'une autre bonne nouvelle pour Barack Obama. Comme chaque mois, les campagnes doivent rendre publics leurs comptes de campagne. Il s'avère que Obama est parvenu à lever 150 millions de dollars de fonds durant le seul mois de septembre!

Inutile de dire qu'il s'agit de la plus grosse somme levée en un mois par n'importe quel candidat à n'importe quelle élection dans l'histoire des Etats-Unis. Pour voir à quel point c'est énorme, imaginez que le précédent record était détenu par Obama également pour le mois d'août, où il avait alors levé... 66 millions. Tous ces fonds viennent principalement de petites contributions, en moyenne de moins de 100 dollars chacune. Cette approche - un grand nombre de petits contributeurs - représente une vraie révolution dans la levée de fonds de campagne. D'habitude, le but a toujours été de rechercher un petit nombre de très riches donateurs.

moneyObama a le droit de lever autant de fonds qu'il le souhaite parce qu'il a décidé de décliner le financement public. McCain en revanche, utilise un financement public, ce qui signifie qu'il a reçu en tout et pour tout 84 millions de dollars à dépenser durant la totalité de la campagne générale (c'est-à-dire depuis la convention républicaine). Ainsi, McCain ne dispose que de ces 84 millions durant les derniers deux mois de campagne.

Bien sûr, il est aidé par le parti républicain qui peut lever autant d'argent qu'il le souhaite (d'ailleurs, la plupart des supporters de McCain contribuent au parti républicain, ce qui est un moyen de contourner la restriction qu'il s'est lui-même imposée en choisissant d'accepter les fonds publics).

Voir ci-contre, pour chaque mois, les fonds levés par les candidats (en couleur foncée) ainsi que par leur parti (en couleur claire).

La prouesse phénoménale de Obama lui permet de noyer le pays sous des spots publicitaires (rien que la semaine dernière, Obama a dépensé 39 millions en spots télévisés, contre seulement 12 millions pour McCain) et peut faire campagne activement un peu partout, et même contester des états comme la Géorgie, l'Indiana, la Virginie-Occidentale, qui ne sont pas nécessairement les cibles les plus prioritaires.

Posté par Pat Philly à 23:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire