Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

23 août 2008

C'est donc Joe Biden!

biden1Après des mois de rumeurs et spéculations, Barack a enfin annoncé son choix de vice-président: ce sera donc Joe Biden, sénateur du Delaware. La nouvelle a été annoncée par SMS à tous les supporters au milieu de la nuit. Pourquoi au milieu de la nuit? Peut-être que les rumeurs commençaient à enfler dans la soirée et qu'ils ont préféré lâcher le morceau une fois pour toute.

Mais qui est Joe Biden? Il est né en Pennsylvanie et sa famille a déménagé dans le Delaware quand il avait 10 ans. Il a obtenu une license en droit et commença rapidement à se lancer en politique. A 29 ans, il fit campagne pour entrer au Sénat et remporta l'élection, malgré le fait qu'il n'était en théorie pas éligible (il n'avait pas encore 30 ans...). Heureusement, vu qu'il a eu 30 ans juste avant son inauguration officielle, il a pu entrer au Sénat. C'est là qu'il est resté depuis lors, il a maintenant 65 ans.


Quelques semaines après son élection, son épouse et sa fille de 13 mois sont tragiquement tuées dans un accident de la route, alors que ses deux autres fils sont grièvement blessés. Il a voulu démissionner du Sénat pour s'occuper de ses fils, les démocrates l'ont convaincu de rester. Il décida alors de faire les trajets tous les jours depuis sa maison du Delaware jusqu'à la capitale afin de passer le plus de temps possible avec eux. Maintenant, 35 ans plus tard, il le fait toujours. Il se remarie en 1977 avec Jill qui est toujours sa femme. Il a déjà tenté sa chance dans la course à la présidentie
lle en 1987 mais dû abandonner après avoir plagié un extrait de discours d'un politicien britannique. En 1988, il souffre d'un anévrisme cérébral, dont il est depuis parfaitement remis.

Il préside actuellement la commission des affaires étrangères du Sénat et a également présidé la commission judiciaire par le passé.

Comme n'importe quel candidat, il a ses forces et ses faiblesses.

Les points forts:
biden2N'importe quel observateur du Sénat, indépendamment de sa couleur politique, reconnaît immédiatement que peu de sénateurs en connaissent autant sur la politique étrangère que Joe Biden. Il permet ainsi de combler une faiblesse cruciale du CV de Obama: son supposé manque d'expérience internationale. Quand McCain attaquera Obama pour son inexpérience, Biden rétorquera: "John, nous sommes une équipe et j'ai été au sénat 14 ans plus longtemps que vous, et je préside la commission des affaires étrangères, un poste que vous n'avez jamais tenu." Il devient difficile aux républicains d'attaquer les démocrates sur la politique étrangère lorsque le ticket démocrate a davantage d'expérience que le ticket républicain (à moins que McCain ne sélectionne par exemple Colin Powell comme colistier).
D'un point de vue purement électoral, Biden apporte aussi beaucoup. Bien que son état du Delaware est suffisamment démocrate pour que Obama soit capable de l'emporter dans tous les cas, ses racines ouvrières dans la région des Appalaches seront utiles. Il fera campagne activement en Pennsylvanie, Virginie, Ohio ou Virginie-Occidentale. Il plaira également aux catholiques de la région. En général, il apporte beaucoup de poids au ticket: c'est une des personnalités les plus expérimentées de Washington et aussi capable qu'on peut l'être à assumer la présidence au cas où Obama ne pouvait terminer son mandat.

Les points faibles:
Comme mentionné ci-dessus, il a plagié une partie de discours en 1987. Les républicains vont évidemment l'attaquer à ce sujet pour être malhonnête. Il s'excusera et rappelera que c'était il y a bien longtemps. Alors, les républicains devront prendre une décision difficile: ils pourront dire: "Il n'y a pas de prescription pour les gens qui sont fondamentalement malhonnêtes, donc continuons d'en parler." Mais cela donnerait l'occasion aux démocrates de soulever d'autres vieux scandales, comme l'implication de McCain dans les affaires du félon Charles Keating qui avait fait beaucoup de bruit dans les années 80 également.
Un deuxième problème de Biden est sa tendance à être très très bavard... Il a la réputation de parler et parler pendant des heures sans jamais pouvoir s'arrêter. Les mauvaises langues disent déjà que son discours à la convention démocrate mercredi soir devra continuer jusqu'à jeudi soir. D'un autre côté, ayant fait campagne pour le Sénat par moins de 6 fois, il sait comment gérer les médias.
Un autre problème pote
ntiel est qu'il est plutôt âgé (65 ans). Il sera difficile pour Obama d'attaquer l'âge de McCain (72 ans) quand son propre vice-président est presque aussi vieux. En outre, si Obama est élu pour 2 mandats, Biden aura 73 ans en 2016, probablement trop vieux pour entrer une nouvelle fois dans la course à la présidentielle.

 biden3

A part son plagiat d'un disours, Biden est vierge de tout scandale embarrassant. Il s'est simplement remarié après la mort tragique de son épouse, n'a jamais été mentionné dans aucun scandale sexuel, financier ou quoi que ce soit d'autre. S'il y avait des secrets peu reluisants, cela serait déjà sorti lors de ses précédentes campagnes. Nous examinerons plus tard les choix possible pour John McCain...

Posté par Pat Philly à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire