Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

07 mai 2008

McCain gagne les primaires, mais pas de quoi être fier?

Du côté républicain, John McCain a bien évidemment gagné la Caroline du Nord et l'Indiana.

En Caroline du Nord, il a remporté tous les comtés, obtenant 74% des voix contre 12% pour Huckabee, 8% pour Paul. Il fait un peu mieux en Indiana, avec 78% des voix, contre 10% pour Huckabee, 8% pour Paul.

Etant donné que Huckabee, Paul et Romney se sont tous retirés de la course à la nomination, il doit être plutôt inquiétant pour McCain qu'un quart des républicains ne veulent pas voter pour lui, alors qu'il est assuré d'être leur nominé. Et surtout, que ces gens-là prennent la peine de se déplacer aux urnes pour voter pour quelqu'un d'autre, alors même qu'il n'y a plus aucun suspense. Cela veut dire que, malgré tous les problèmes que les démocrates ont en ce moment, McCain est encore loin d'avoir réuni son propre parti derrière lui. Car si un quart des républicains refusent de voter pour lui, comment va-t-il faire campagne? Deux options: soit il choisit un vice-président très conservateur pour s'assurer le vote de la base, quitte à éloigner des indépendants, soit il choisit un modéré de façon à courtiser les indépendants. Cela dépendra beaucoup du nominé démocrate. Contre Clinton, il peut se dire que le soutien dont elle dispose chez les indépendants est assez faible pour qu'il puisse se permettre de choisir un vice-président très conservateur. Contre Obama, le choix d'un conservateur serait fatal puisque les indépendants iraient tous dans le camp Obama.

En gros, la grande question est de savoir s'il veut faire comme d'habitude et faire campagne au centre pour l'élection générale, ou au contraire utiliser la tactique de Bush et faire voter en masse tous les conservateurs sans se préoccuper des indépendants.

Posté par Pat Philly à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire