Les élections américaines, live from Philly

La campagne présidentielle américaine, suivie et commentée au jour le jour depuis Philadelphie

09 mars 2008

Un physicien au Congrès...

La grande nouvelle du jour concerne un homme de l'Illinois... Non, pas celui-là! Même s'il est vrai que Obama a largement gagné les caucus du Wyoming (mais les douze délégués disponibles seront répartis 7 pour lui contre 5 pour Clinton)...

Non, il s'agit du démocrate Bill Foster, un physicien des particules ne s'étant jamais présenté à une élection, qui a battu le candidat républicain pour le siège de représentant au Congrès du 14e district de l'Illinois. (Pendant qu'on y est, mentionnons que ce monsieur habite à Genève! Oui, bon, à Geneva, une ville de la région de Chicago).

186px_BillFoster_Portrait_LRPourquoi est-ce important? Parce que cette élection spéciale était organisée pour remplacer Dennis Hastert, ancien speaker de la Chambre des Représentants, dans un district largement républicain, qui n'a élu que des républicains au congrès depuis 11 élections consécutives (Hastert avait gagné ses cinq derniers mandats par 70%, 74%, 74%, 69% et 60% des voix respectivement). Bill Foster va entrer en fonction lundi, mais va à nouveau affronter son même adversaire lors des élections de novembre. Si Obama est le nominé démocrate, Foster est pratiquement assuré d'être réélu. Accessoirement, notons que, en tant que représentant, Foster devient un nouveau super-délégué et pourra voter lors de la convention démocrate. Il n'a pas encore annoncé son choix, mais il semble logique qu'il soutienne Obama, d'autant que celui-ci l'a soutenu pour son élection.

C'est une défaite énorme pour le parti républicain, qui a dépensé 1.3 million de dollars pour cette élection, et un mauvais signe pour eux en vue de novembre. S'ils ne peuvent même pas garder un siège qu'ils ont tenu pendant plus de 20 ans, dans un district fortement républicain, contre un nouveau venu qui n'y connaît pas grand chose en politique, que va-t-il se passer dans des districts plus serrés avec des candidats plus expérimentés? Pire, beaucoup de gens vont voir cette élection comme un tour de chauffe entre Obama et McCain, puisque Obama a fait un spot publicitaire pour Foster et McCain a fait campagne pour son adversaire.

Nous parlerons un peu plus tard des autres enjeux des élections de novembre, à savoir le renouvellement de la Chambre des Représentants et d'une partie du Sénat. Quoi qu'il en soit, plusieurs autres représentants républicains vont peut-être maintenant songer à ne pas de présenter en novembre pour éviter une défaite cuisante.

Posté par Pat Philly à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire